#11 LA GAZETTE DE L’OURS MICHKA, LA MASCOTTE DU CORPS EXPEDITIONNAIRE RUSSE

18 mai 2014 at 16 h 29 min

Capture d’écran 2014-05-18 à 18.27.21 Le Mot du Président

2014 – le Centenaire de la Grande Guerre a débuté. Les commémorations aussi, imbriquées avec celles de la Seconde Guerre Mondiale, la Résistance, le Débarquement et différents événements qui risquent de masquer la finalité de ce qui n’arrive jamais qu’une seule fois dans l’existence, un Centenaire. Le centenaire d’un événement qui a été fondamental dans l’Histoire de l’Humanité et pour lequel plus aucun témoin, en tous les cas en France, n’a survécu !

C’est donc à nous, porteurs de la Mémoire, de nous substituer à eux, d’œuvrer pour que le souvenir de ces hommes qui ont souffert dans leur chair, dans leur esprit, dans leur cœur ne s’éteigne pas à jamais.

Je ne citerai pas les chiffres des disparus, des Russes, des Français, des Alliés, des Allemands, des Austro-Hongrois, des Turcs, des Arméniens, de toutes ces nations qui ont fait de ce conflit un conflit mondial. Il faudrait y ajouter les blessés, invalides, les parents anéantis, les veuves, les orphelins. Sans oublier les dévastations, les empires détruits, les guerres civiles. Le triomphe des idéologies en « isme » porteuses de morts (impérialisme, communisme, nazisme, fascisme..) qui, à leur tour, ont engendré le second conflit mondial.

La mission de l’ASCERF est centrée sur le Corps expéditionnaire russe en France et la Légion russe pour l’Honneur. Nous entretenons et faisons vivre leur Mémoire. Les effectifs concernés (45.000) sont modestes au regard des millions de combattants mais ils ne sont pas que symboliques. De splendides épisodes de gloire leur sont attachés. L’Histoire s’est révélée plutôt ingrate à leur égard, car après avoir été exaltés à leur arrivée en France, les soldats russes sont, en une année, tombés dans la réprobation voire dans la haine. Or ils étaient loin d’avoir démérités. Ils avaient combattu avec un courage et une volonté exemplaires et les exploits de la Légion russe pour l’honneur sont là pour témoigner que tous les Russes n’avaient pas failli à leur promesse.

La Pentecôte approche et avec elle, notre Pèlerinage annuel. Celui-ci, comme on le sait, est assez dense et il est difficile d’y ajouter de nouvelles manifestations. Toutefois, pour souligner cette 1ère année de commémorations, nous prévoyons d’y ajouter une exposition de panneaux descriptifs sur le Corps expéditionnaire, réalisée par l’ONAC de la Marne. Répondant à une demande générale, nous avons également conçu une plaquette d’information qui sera proposée aux visiteurs. Le Conseil Général de la Marne a imprimé cette plaquette, réalisée par Jean et Wladimir de Lantivy. Qu’il reçoit ici nos remerciements les plus sincères. Un grand merci également au Directeur Régional de l’ONAC, Bruno DUPUIS, qui nous a aidés à finaliser ce projet.

L’année 2014 avait été, à la demande de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie, retenue pour inaugurer un monument, auquel l’ASCERF a participé, à la mémoire des

combattants russes ayant libéré le village de Courcy en août 1917. Ceci afin de rappeler que la Russie a pris sa part (la 1ère d’ailleurs) dès août 1914 au conflit, en intervenant avec panache en Prusse Orientale, obligeant l’adversaire à dégarnir le front français. A l’heure où j’écris, l’inauguration de ce monument est différée à une date qui ne peut être précisée en raison de la participation souhaitée par la partie russe d’une très haute personnalité pour cet événement.

Le Pèlerinage de Pentecôte est le moment choisi pour venir à Saint-Hilaire-le-Grand honorer la mémoire des combattants russes, morts pour la Russie et pour la France et qui reposent en terre champenoise depuis près de 100 ans.

Aussi nous vous invitons à venir vous recueillir sur leurs tombes, participer à une journée de mémoire et d’espoir, parmi les anciens, les jeunes et les tout jeunes…et « « déjeuner à la russe », le

DIMANCHE 8 JUIN 2014

à la chapelle-mémorial orthodoxe russe de Saint-Hilaire-le-Grand (Marne).

Georges de Brevern

Capitaine de vaisseau (er) 

Téléchargez la gazette